Clitoris et Utérus on en parle ?

        Aujourd’hui j’aimerais vous présenter deux ouvrages que j’ai lu avec grand intérêt. Il ne s’agit pas de littérature érotique comme habituellement, mais il est toujours question de sexualité. Ces deux bouquins parlent de deux organes tabous encore aujourd’hui :

Le clitoris et l’utérus.

Quand j’ouvre le livre de SVT de mon fils, je me rends bien compte qu’il y a un problème de taille. On élève nos enfants dans une société où règne « une excision culturelle du clitoris ». Quand à notre utérus, on doit bien reconnaître que même s’il régit toute notre vie, il n’est pas au centre des conversations et qu’il reste « rangé au rayon scientifique, avec le système reproductif et les débats du genre ».

Lettres à mon utérus est un recueil de 16 lettres écrites par des femmes influentes et représentatives de la nouvelle vague féministe sous la direction de Marlène Schiappa fondatrice du réseau « maman travaille » qui les as réunies. On trouve entre autres dans ce livre, une lettre d’Octavie Delvaux, Julia Palombe ou encore Maïa Mazaurette, co-auteure du deuxième ouvrage ci dessous.
Elles ont toutes des choses à dire à leur utérus et ont toutes un rapport différent avec celui ci et décrivent dans leur lettre leur douleur, leur détresse, leur joie en rapport avec la matrice.
Au début je me suis vraiment demandé comment ces lettres allaient pouvoir m’intéresser et je me suis moi même posé la question de ce que je pourrais bien dire à cet organe. Après avoir eu trois enfants, je crois que j’aurais finalement aisément trouvé quoi dire moi aussi.
Je suis ressortie de l’ouvrage en me disant, wahooo, tout ça ! Ces témoignages m’ont touchée et m’ont aussi fait réfléchir. Au quotidien, je pense à mon coeur , à mon estomac, mais il est rare que je parle de mon utérus, et pourtant il est responsable de bien des choses dans ma vie quotidienne.

Quand à La revanche du clitoris , et bien il devrait être prescrit à tout le monde, hommes et femmes. Après la première édition d’il y a huit ans, Maïa Mazaurette et le Dr Damien Mascret (médecin et sexologue), proposent des pistes pour redécouvrir ce petit organe beaucoup plus grand qu’on ne le croit. Ils chassent les idées reçues, résultant justement d’approximations et du déni de son existence et mettent en avant son importance dans le plaisir féminin.
Vous redécouvrirez son anatomie : non il ne s’agit pas juste d’un bouton on-off qui déclenche l’orgasme chez les femmes !
Mesdames, cet ouvrage vous fera aussi déculpabiliser sur bien des points.
Et messieurs vous apprendrez que non, il n’y a pas que le plaisir vaginal ! Et que ma fois, le clitoris est bien le principal détonateur du plaisir féminin.
A travers des articles parus dans la presse féminine, dans divers médias télévisuels et même en s’appuyant sur des études scientifiques, les deux auteurs décryptent pour nous avec humour toutes les raisons qui font que nous en sommes arrivés à oublier le clitoris et proposent des pistes pour le redécouvrir.
Personnellement, j’ai appris pas mal de choses, j’ai trouvé les passages scientifiques un peu longuets parfois, mais globalement je pense que ce livre est à mettre entre toutes les mains.
Le clitoris est bien plus qu’un nom sur une planche anatomique comme il est présenté à nos enfants dans les livres. Il porte cependant le lourd poids dans notre société de n’avoir aucune fonction reproductive mais d’être un organe de plaisir !!!

Lettres à mon utérus, ouvrage dirigé par Marlène Schiappa aux éditions La Musardine. 

La revanche du clitoris, par Maïa Mazaurette et le Dr Damien Mascret aux éditions La Musardine.

Pas de commentaire

Laisser votre commentaire